samedi 14 juillet 2012

Courant de pensée en sciences humaines

L'autre jour, mon John Lennon de chocolat m'a dit : "Ecoute Minusc, il y a des fois dans la vie où il n'y a qu'à suivre le lapin blanc pour trouver l'écurie des Dalton, mais souvent, la pierre qui roule s'éloigne tel la cruche de bois et dévale les sentiers du destin. Alors accroche toi à la branche du singe, et remonte le col du corbeau car il sera très bientôt temps DE MANGER DES CHOKOBONS !!!". Oui, je sais plus si je vous avais expliqué comment ce jour de grêle et d'orage, la foudre est tombées sur mon John Lennon de chocolat pour lui donner vie. Me voilà obligé de le nourrir et d'écouter ses proverbes débiles que je pige jamais rien de ce de quoi il cause. Enfin, maintenant au moins je peux écouter Here Come the Sun toute la journée sans interruption, c'est un bon point

Bon, ce soir je termine donc le Tryptique cosmique en l'honneur de la toute grande galactigresse de mon coeur. Il s’agit d'une compo pour piano seul, inspirée d'un doux moment qu'on en vit que des très rares des comme ça dans une vie. Tralala, tralala, et donc elle conclut la série des trois compos, sur quelque chose de doux et poétique. Capitaine, c'est tout à toi ! ♥
(Et veuillez excuser mes fautes, je suis pas un vrai pianiste, je fais juste mon possible u.u)

"Tears of Hapiness"

Bon, pendant tout ce temps, moi, je suis à la recherche du royaume chocolat sur mon choco-navire cosmique, et sans ma capitaine tigresse, c'est beaucoup moins chouette ! Elle a du partir un court moment sur l’île-d'à-côté récolter plein de bonnes choses, et elle reviendra très bientôt, alors en attendant, je construit des baleines, j'écris sur du papier blanc, et je tape délicatement sur les touches de mon clavier arc-en-ciel. Mais très bientôt, j'aurai terminé ma super échelle interstellaire qui me permettra de grimper au sommet de la lune et de lui faire des grands signes de là en haut, et pas de doute, elle m'apercevra et on se retrouvera en moins de deux, et après on naviguera ensemble sur la mer de chocolat, et voilà et ça sera super et suis trop impatient !
Et donc, capitaine, si tu passes par là, n'oublie pas de regarder la lune chaque soir, j'y serai très bientôt !
Sur ce, je me dois d'aller continuer à bosser sur ces échelons en poussière d'étoiles !
A bientot, les enfants !

1 commentaire:

  1. Hiiiiii huuuuuu hiiiii *.*

    Million de merci <3

    RépondreSupprimer